Les playmobil s'en vont en guerre

Les playmobil s'en vont en guerre

Chapitre 38 - Les cuirassiers

En 1804, les régiments de cuirassiers étaient au nombre de douze. Spécialement conçus pour la charge, ils reçurent le casque et la cuirasse à l'épreuve des balles. La cuirasse était en fer battu et double, c'est-à-dire qu'elle couvrait la poitrine et le dos, les deux parties se joignant par des épaulières de cuivre et une ceinture à hauteur de taille. Le casque en fer, inspiré de celui des dragons, était surmonté d'un cimier en cuivre jaune, orné d'une houpette et d'une crinière en crin noir.

Outre son sabre droit, le cuirassier était armé de deux pistolets, auxquels s'adjoignit en 1812 un mousqueton à baïonette.

Les cuirassiers, surnommés familièrement "les gros frères", étaient cavaliers d'Empire par excellence. La trombe impitoyable de leurs charges furieuses et meurtières fit trembler le sol de tous les champs de bataille. A Montmirail, en 1814, ils réduiront d'un tiers un corps de trente mille Russes en une seule charge, et ils se feront tuer à Waterloo.

(extrait de l'uniforme et les armes des soldats du premier Empire vol.I)

 

 

cuirassiers copy.jpg

Au premier plan, cavalier du 9ème régiment de cuirassiers.



21/12/2017
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Loisirs créatifs pourraient vous intéresser