Les playmobil s'en vont en guerre

Les playmobil s'en vont en guerre

Chapitre 19 - La charge des Scots Greys

18 juin 1815, Waterloo.

Après la retraite du 1er corps de D'Erlon, Wellington lance le 2ème régiment de dragons écossais encore appelés Scots Greys en raison de la robe des chevaux qui équipaient l'ensemble du régiment. Le régiment charge l'infanterie française avec sa brigade sous le commandement du général William Ponsonby. Cette dernière en enfoncée et le sergent Charles Ewart s'empare de l'aigle du 45ème régiment d'infanterie de ligne (l'aigle impérial napoléonien sera dès lors intégré à l'insigne du régiment). Seule la brigade du général Bachelu, qui parvient à former le carré, résiste. Couverts par la mitraille et malgré de lourdes pertes, les Scots Greys s'en prennent ensuite à la grande batterie française. Mais Napoléon réagit et envoie le 4ème lanciers et les cuirassiers du général Milhaud pour enrayer l'avance de la cavalerie britannique. La contre-offensive est un succès : les écossais sont décimés par les français et doivent se replier en désordre. Le général Ponsonby est tué ainsi que le colonel James Hamilton, le régiment perdant un total de 14 officiers et 185 dragons (sur un effectif déployé de 396 hommes). Cette charge devenue célèbre constitue le principal fait d'armes du régiment.

 

scot greys.jpg

Scot Greys du 2ème régiment, avec détail du bonnet à poil en médaillon.



28/04/2017
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Loisirs créatifs pourraient vous intéresser