Les playmobil s'en vont en guerre

Les playmobil s'en vont en guerre

Chapitre 32 - Les lanciers polonais

Sous l'Empire, une armée polonaise qui atteignit jusqu'à 100.000 hommes combattit dans les rangs français, depuis Madrid jusqu'à Moscou. Sa contribution à la victoire française de Friedland sur les Russes le 14 juin 1807 incita l'Empereur à restaurer un petit état polonais indépendant sous la forme du Grand-Duché de Varsovie lequel fut agrandi après la nouvelle victoire commune de Wagram le 05 juin 1809.

Sait-on, à propos des prouesses militaires polonaises sous l'Empire, que l'expression française "saoul comme un polonais", à priori si péjorative, fut forgée par Napoléon 1er pour saluer le courage de ses troupes polonaises ? En Espagne, une charge décisive des chevau-légers polonais de Kozietuiski emporta en novembre 1808 le défilé de Somo-Sierra, gorge étroite défendue par de meurtrières batteries espagnoles et dont la prise ouvrit la route de Madrid. A l'Empereur qui fit défiler le reste de sa Garde devant les survivants de cette unité d'élite, des généraux français jaloux firent observer qu'ils étaient saouls. "Alors, Messieurs, sachez être saouls comme des Polonais", leur rétorqua Napoléon. Et ce fut de cent lanciers polonais qu'il choisit de composer sa Garde pendant son exil sur l'île d'Elbe.

La lance ! Voilà l'arme de prédilection des cavaliers polonais. Sur 22 régiments de cavalerie, on en compte 16 de lanciers. Et ils savent s'en servir. Leurs charges sont féroces et malheurs à leurs ennemis, surtout s'ils sont russes.

Outre des troupes nombreuses et valeureuses, la Pologne fournit à l'Empire l'un de ses plus célèbres généraux, le prince Joseph Poniatowski, tué à la célèbre "bataille des nations" qui s'est déroulé près de Leipzig le 19 octobre 1813 : blessé et encerclé, alors que le dernier pont sur l'Elster avait été malencontreusement détruit par les sapeurs français, il se jeta à cheval dans le fleuve et se noya plutôt que de se rendre à l'ennemi. Le portrait de ce grand guerrier, qui fut à la fois Maréchal de Pologne et Maréchal de France, orne la résidence de l'Ambassade de France à Varsovie.

 

4733261278_61403fab98_o copy.jpg

7ème régiment de lanciers polonais (1811).



27/12/2016
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Loisirs créatifs pourraient vous intéresser